L’art de négociation

L'art de négociation

L’art de négociation

La négociation, c’est l’art de trouver une solution qui soit gagnante pour tous, l’art d’explorer deux positions, la sienne et celle de l’autre, dans le but de trouver une entente mutuelle qui soit bénéfique pour tous. Dans le contexte d’une négociation optimale, il ne devrait pas y avoir de perdant ou de gagnant. Ce n’est pas toujours le cas, ni l’objectif, mais l’important, c’est d’y aspirer et de faire des efforts pour y arriver.

1. Préparez-vous en amont

Une négociation se gagne parce qu’elle a été bien préparée.« Il faut toujours être prêt à négocier, mais ne jamais négocier sans être prêt »

Une bonne négociation, comme une bonne présentation, ne peut avoir lieu que si vous êtes préparé, et que vous maitrisez pleinement votre sujet. 

Alors entrez dans la table des négociations avec des arguments préparés et répétés. Anticipez les objections pour avoir l’air d’être clair, précis, convaincu et exhaustif dans votre analyse.

2. Savoir écouter

L’art de l’écoute est un élément clé de la négociation. Cet art de connaître les autres, de comprendre leurs sentiments, de percevoir leurs points de vue, d’éprouver un intérêt sincère pour leurs préoccupations et d’être ainsi capable d’entretenir des rapports harmonieux. Afin de pouvoir négocier une entente qui soit gagnante pour les deux parties, il est essentiel de comprendre les besoins de l’autre partie et pour ce, l’écoute active et l’empathie sont de mise.

L’objectif étant de s’entendre sur un point précis et pas de la convaincre qu’il a tort et que vous avez raison.

3. Contrôlez les émotions

Développer l’art de l’intelligence émotionnelle est une carte gagnante en négociation. Négocier avec quelqu’un qui perd le contrôle de ses émotions, quelqu’un d’agressif ou quelqu’un qui joue le martyr n’est jamais une technique de négociation qui porter ses fruits à long terme et finira par jouer contre vous.

4. Être prêt à négocier

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une négociation même si elle est bien menée vise à servir au mieux les intérêts des deux parties. Il y a donc différents curseurs à ajuster en permanence. Si vous faites une concession, faites-le remarquer de manière habile à votre interlocuteur afin que lui aussi en fasse une. Le rapport doit être équilibré. Une négociation, c’est du donnant-donnant.

5. SOYEZ PROCHE DE LUI

Créez de la proximité avec la personne qui vous fait face. C’est essentiel pour vous.

Ne soyez pas timide : posez-lui des questions sur ce qui se passe dans la région, sur ce qui est important pour lui, aujourd’hui ou dans un futur proche , évoquez ce qui fait partie de sa culture et ce qui peut lui être utile. Et ouvrez l’œil : votre interlocuteur vous offre une clé royale pour accéder à son univers.

Ressources:

https://www.capital.fr/votre-carriere/art-de-la-negociation-20-techniques-qui-font-mouche-1153751

https://www.dynamique-mag.com/article/conseils-bien-negocier.4851

https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/efficacite-personnelle/l-art-de-la-negociation-transformer-un-non-en-un-oui-306459.php

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.